L’ARMEE FRANÇAISE N’A RIEN A FAIRE EN AFGHANISTAN !

Publié le par David L'Epée

« L'occasion était trop belle pour Dominique de Villepin. L'homme du non à la guerre en Irak est monté en première ligne dimanche pour défendre la singularité de la France. Interrogé dimanche sur Canal +, l'ancien premier ministre a fait entendre sa différence gaulliste quelques jours après la décision de Nicolas Sarkozy d'envoyer des soldats supplémentaires en Afghanistan. "Nous ne sommes plus dans la logique du 11 Septembre. On voit l'échec en Afghanistan et en Irak", a-t-il souligné, déplorant l'absence de stratégie politique. Selon lui, "le risque d'enlisement est extrêmement im­­­portant". Mais Dominique de Villepin n'a pas limité sa critique à l'envoi de nouvelles troupes en Afghanistan, il a aussi dénoncé le retour de la France dans l'OTAN envisagé par le chef de l'État. Un véritable procès de l'atlantisme de Nicolas Sarkozy. "Non seulement le retour de la France dans l'Otan ne correspond pas aux intérêts de notre pays, mais je crois aussi que c'est dangereux" a-t-il lancé. "Nous perdrions des marges de manœuvre, des marges d'indépendance et une possibilité d'agir seul, sans être embrigadé dans un ensemble" a-t-il répondu en rappelant que l'Otan est une organisation sous domination américaine. »

Bruno Jeudy, "Villepin fait vibrer la corde gaulliste", Le Figaro, 7 avril 2008

Publié dans Europe

Commenter cet article