QUE S’EST-IL VRAIMENT PASSÉ AU TIBET ?

Publié le par David L'Epée

« Ce qui s’est passé à Lhassa, voici quelques jours, ne correspond ni à la thèse en vigueur à Pékin ni à la version en vogue dans les grands médias. Le seul journaliste présent sur place ? James Miles, de l’hebdomadaire The Economist. A l’en croire, des émeutes ont débuté le 14 mars, après que deux moines tibétains ont été battus par des agents de sécurité. La ville a alors été le siège de véritables scènes de chasse aux Hans, le groupe ethnique dominant en Chine. Leurs magasins ont été mis à sac par les Tibétains, avant d’être incendiés. Les échoppes appartenant aux Huis (une autre ethnie, de confession musulmane) ont subi le même sort. Miles écrit : "Les destructions ont été systématiques. Les magasins appartenant à des Tibétains étaient signalés comme tels par des foulards blancs traditionnels noués sur la devanture. Ils ont ainsi échappé à la destruction. Presque tous les autres ont été saccagés". C’est à la suite de ces événements que les Chinois ont décleché une répression brutale.

 

Or, cet enchainement des faits, confirmé par des témoignages de touristes, est passé sous silence dans les médias. Pas un mot dans les journaux télévisés, les radios et les quotidiens, comme si la justesse des revendications tibétains justifiait que l’on occultat la réalité de l’engrenage. Pourquoi ce black-out ? Pas plus au Tibet qu’ailleurs, la fin ne justifie les moyens. »

  


J.D.,
"Que s’est-il vraiment passé au Tibet ? ", Marianne, 29 mars au 4 avril 2008
 

Sur le meme sujet :   Propagande  contre  Propagande

Publié dans Asie

Commenter cet article

Marsupilami 06/04/2008 12:46

Merci camarade pour cet épluchage éclairant de la presse. Nasdrovia.