REPORTERS SANS FRONTIERES EPINGLE PAR L’UNESCO

Publié le par David L'Epée

« L'UNESCO a retiré aujourd'hui son co-patronage au groupe français Reporters sans frontières à l'occasion de la Journée pour la liberté d'Internet. Des sources diplomatiques de l'UNESCO ont informé Prensa Latina que l'agence avait pris cette décision en raison des fautes réitérées d'éthique commises par RSF dans le seul but de discréditer un certain nombre de pays. Les agissements de RSF ne répondent ni aux critères ni aux objectifs de l'UNESCO et montrent une fois de plus qu'il ne poursuit que le sensationnalisme en voulant s'ériger en grand inquisiteur des nations en voie de développement, relèvent les médias consultés. Pour cette raison et d'autres antécédents, l'UNESCO a choisi de rompre ses relations avec RSF et de l'exclure de toute forme de coopération dans l'avenir. [...]


Des diplomates ayant pris l'attache de Prensa Latina mais préférant garder l'anonymat ont fait remarquer que, curieusement, il ne figure aucun Etat occidental sur la liste noire de RSF, qui concentre son feu sur le tiers monde. Le journaliste canadien Jean-Guy Allard a plus d'une fois dénoncé, dans plusieurs articles et dans un livre, le fait que RSF reçoit une partie de ses financements de la National Endowment for Democracy (NED) des Etats-Unis. Il a aussi accusé l'association d'entretenir des relations suivies avec des agents reconnus de la CIA et de bénéficier du soutien financier de l'Union européenne. En 2005, l'UE a versé plus d'un million d'euros à RSF. »


AFP, 13 mars 2008


Sur le meme sujet :
   Reporters  Sans  Frontières  Prend  la  Défense  des  Pornographes  Chinois

Publié dans international

Commenter cet article