LA COLÈRE DES PETITS TRAVAILLEURS BLANCS (I)

Publié le par David L'Epée


« Les Britanniques blancs des classes pauvres sont en proie à un grand malaise. Cette white working class, autrefois célébrée pour son comportement héroïques pendant le Blitz, se sent désormais méprisée. [...] Le malaise des blancs pauvres va au-delà des simples problèmes économiques.
"Leur identité est rabaissée, s’agace Carl Chinn, professeur à l’Université de Birmingham, grand spécialiste de la working class. Leur patriotisme, autrefois célébré, est dénigré par la classe moyenne, qui a peur d’être accusée de racisme. Il est plus courant aujourd’hui de célébrer les autres cultures que la sienne. Cette attitude, héritage de plusieurs décennies de multiculturalisme, a mis en place une situation explosive." »

 

Eric Albert, Le Temps, 16 mars 2008

Publié dans Europe

Commenter cet article