« CETTE DROLE D’EUROPE N’EST PAS CELLE DES PEUPLES »

Publié le par David L'Epée

Au sujet du boycott démagogue prononcé par le Parti Socialiste Français sur le traité européen, boycott qui s’adresse en fait moins au traité lui-même qu’à un référendum populaire...


« Pour des raisons à la fois institutionnelles et arithmétiques, ce "boycott" est effectivement la plus sûre façon de faire passer le traité européen dans le dos des Français, et sans l’ombre d’un référendum. Dans cette affaire, nous reprochons moins aux dirigeants socialistes leur engagement en faveur du traité européen dit "modifié" (et qui ne l’est guère) que leur volonté d’éloigner le peuple de ces débats-là. Mais à vrai dire, les deux sont liés. C’est bien parce que cette drôle d’Europe n’est pas celle des peuples que l’on doit à toute force tenir les peuples à l’écart des processus de décision. Nous pensons pour notre part que le débat référendaire de mai 2005 a fait davantage pour l’émergence d’une conscience européenne que tous les obscurs compromis qui jalonnent l’histoire de l’Union. »


Denis Sieffert, "La Peur du Peuple" (éditorial), Politis, 17 janvier 2008

Publié dans Europe

Commenter cet article