C’EST QUOI, EGALITÉ & RÉCONCILIATION ?

Publié le par David L'Epée

undefined« Egalité & Réconciliation, c’est le rassemblement de citoyens venus d’horizons politiques très divers mais qui pour une grande part s’inscrivent dans la continuité d’une culture ouvrière porteuse de valeurs morales. Ensemble, nous réfléchissons aux moyens de sortir de l’impasse économique et sociale dans laquelle notre pays et nombre de ses habitants ont été jetés. Nous nous sommes d’ores et déjà accordés sur un préalable indispensable : la France doit retrouver sa souveraineté et son indépendance. Si nous ne réagissons pas rapidement face aux coups conjugués du libéralisme mondialisé et du communautarisme victimaire, nous nous dirigeons tout droit vers ce modèle américain qui entérine le creusement des inégalités et qui n’apporte que pauvreté, division, immoralité et violence. Nous voudrions faire prendre conscience à tous ceux qui ne se retrouvent plus dans les choix politiques proposés, pour ne pas dire imposés par les partis au pouvoir, qu’il y a une sortie possible : c’est la réhabilitation de l’idée de Nation.


Nous sommes convaincus que défendre la Nation et les valeurs qui lui sont attachées, c’est défendre les petites gens et les acquis sociaux. Nous pensons que le modèle français qui a fait ses preuves dans l’Histoire, notamment durant les Trente Glorieuses, est le seul qui puisse lutter contre le capitalisme apatride qui, de Bruxelles à Washington et durant ce qu’il conviendra désormais d’appeler les Trente Honteuses, a mis nos terres en jachères, a chassé nos compatriotes des usines et a mis à genoux les petits employés. »

 

Stéphane Pérales, responsable d’Egalité & Réconciliation pour le département de la Gironde 

 

« Le mouvement républicain Egalité & Réconciliation, fondé en 2007, se propose de démonter les mécanismes de ce libéralisme mondialisé, hier libertaire, aujourd'hui sécuritaire, en réunissant les patriotes épris de justice sociale et de valeurs morales. Le salut public ne passera que par la réconciliation des Français sur ces bases saines et élémentaires fidèles à leur Histoire, puisque le doux rêve européen est aujourd'hui devenu un totalitarisme larvé. L'élargissement de l'espace Schengen, de même que l'adoption du traité dit simplifié au mépris des suffrages exprimés deux ans auparavant en France et en Hollande, existent pour rappeler que le pouvoir central bruxellois demeure l'ennemi des nations et de leurs peuples respectifs, le cheval de Troie d'une oligarchie financière apatride et destructrice des acquis sociaux. [...] La gauche a peu à peu abandonné ses fondamentaux au profit de revendications pseudo-humanistes déconnectés des réalités quotidiennes (féminisme archaîque, droit des minorités, sans-papiers...) pour mieux cacher leur proximité économique d'avec le camp voisin. Une tartufferie électoralement sanctionnée par trois défaites présidentielles d'affilée et qui se révèle aujourd'hui éclatante, tandis que la droite peine à faire croire qu'elle incarne l'identité nationale alors qu'elle ne représente que des milieux d'affaires cosmopolites. »

 

François Tangui, membre d’Egalité & Réconciliation Grand-Ouest 

 

Sur le même sujet :   Egalité & Réconciliation :  la  Gauche  Nationaliste  Française

 

Pour en savoir plus :    le site d’Egalité & Réconciliation

Publié dans textes fondateurs

Commenter cet article