PAS DE POLITIQUE SANS ETHIQUE

Publié le par David L'Epée

Le gouvernement chinois, contrairement à d’autres, n’hésite pas à prendre ses responsabilités quand il s’agit de préserver la population de la pollution pornographique, émanation d’un marché tout puissant qui ne connaît aucune frontière morale. Certains feraient bien de s’en inspirer, plutôt que de crier à la violation de la liberté d’expression... 


« Les films érotiques sont  interdits dans toutes les compétitions cinématographiques en Chine.
L'interdiction qui a été décidée par l'Administration d'Etat de la Radio, du Film et de la Télévision de Chine (AERFT) concerne  aussi les réalisateurs et les acteurs qui participent à ce genre  de films, a rapporté le Beijing News (Xinjing Bao) dans son  édition de lundi.  La punition la plus grave pour une telle infraction pourrait  être une interdiction de cinq ans dans l'industrie  cinématographique, selon la nouvelle réglementation citée par le  quotidien.  L'AERFT demande aux studios de tout le pays de ne pas produire  de films érotiques, avec des scènes de viol, des scènes obscènes  montrant les organes génitaux humains ou la prostitution, selon le quotidien. »


Xinhua
, 2 janvier 2008
 


« Pékin a annoncé le renforcement prochain des règles sur la diffusion de vidéos sur internet en instituant un système de censure comme pour le cinéma et la télévision.
[...] Les nouvelles règles indiquent également que le contenu devra être conforme au "code moral du socialisme", avec un certain nombre de restrictions, portant notamment sur la violence, le sexe, les secrets d'Etat, l'atteinte à l'unité du pays. "Ces règles ont été formulées pour sauvegarder les intérêts de la nation et du public et le développement sain et ordonné du secteur audiovisuel", indique le texte officiel. »

 

Aujourd’hui la Chine, 4 janvier 2008

 

Sur le même sujet :   Internet :  le  Nettoyage  Continue     Reporters  Sans  Frontières  Prend  la  Défense  des  Pornographes  Chinois     Télévision  et  Internet :  le  Long  Travail  d’Assainissement     Liberté  des  Médias,  Criminalité  Sexuelle  et  Violence  Juvénile

Publié dans Asie

Commenter cet article