POUTINE : UN FÉTU DE PAILLE DE FORTE CARRURE

Publié le par David L'Epée

Puisque j’apprends à l’instant la réélection de Poutine, voici un petit texte paru dans la presse russe vers la fin de la campagne électorale :

 

Poutine.jpg
« Oui, Poutine est devenu le symbole de la Russie et a accompli une mission indispensable pour le salut du pays. Cela lui vaudra une place dans l’Histoire, au côté d’autres hommes politiques dignes de mémoire et de respect. On dit que c’est l’équipe Eltsine qui a rendu possible le succès de cette mission, en donnant l’impression aux Russes que le pouvoir avait été confisqué par une mystérieuse tribu de cannibales et qu’il n’y avait plus d’espoir. Et, soudain, un homme était arrivé, doté de nombreuses qualités qui le différenciaient de cette tribu. Ce n’était pas un cannibale ! Poutine fut le fétu de paille auquel se raccroche celui qui est en passe de se noyer. Un autre que lui aurait peut-être été un meilleur symbole, mais cela restera une hypothèse invérifiable. Le fait est que Poutine a bien tenu son rôle, et transformé totalement l’état d’esprit des gens. On dit aussi qu’il doit sa réussite à une conjoncture extraordinairement favorable sur le marché du pétrole. Cet argument ne tient pas, car les pétrodollars auraient pu être détournés tout aussi facilement que les économies de la population en 1992, ou les quantités colossales de matières premières et de matériaux après la privatisation du secteur industriel. Minutieusement, Poutine a endigué les fuites de patrimoine volé, et réaffecté une partie de cette richesse au sauvetage du pays. [...] Le “fétu de paille” est un symbole national. Il a apporté l’espoir que la Russie, en tant que pays, et son peuple, en tant que communauté, puissent être conservés. Ce qui est déjà considérable. Cet espoir n’est qu’ébauché, sa flamme est très fragile, mais il ne faut pas la dévaloriser en la comparant à un gros projecteur, il faut au contraire se souvenir des ténèbres profondes des années 1990. »

 

Sergueï Kara-Mourza, Rousski Journal, novembre 2007

Publié dans Russie

Commenter cet article