ELISABETH GO HOME ! (II)

Publié le par David L'Epée

« Entre Kevin Rudd, nouveau chef du gouvernement australien, et John Howard, Premier ministre défait lors des législatives de samedi, les différences abondent. Le premier a déjà promis de retirer les troupes autraliennes d’Irak et de signer le protocole de Kyoto. Mais aussi de présenter aux aborigènes ses excuses au nom du peuple australien, geste que son prédécesseur a toujours refusé de faire. Il y a une dernière différence de taille : John Howard était un fervent monarchiste. Kevin Rudd veut tout simplement rompre les liens qui unissent l’Australie à la reine d’Angleterre. [...] "Le temps est proche de voir un Australien à la tête de l’Etat" a déclaré Kevin Rudd durant la campagne électorale. Symboliquement, cette rupture d’avec la monarchie britannique est considérable. [...] Cet affadissement monarchique est confirmé par les derniers sondages : 45% des Australiens plaident pour l’instauration d’une république, 36% souhaitent conserver la monarchie. Un référendum sur la "République australienne" pourrait avoir lieu en 2010. Les affinités géopolitiques de l’Australie changent. Après avoir sanctionné John Howard pour avoir été trop proche de Georges Bush, les Australiens sont sur le point de couper les ponts avec Buckingham Palace. Pour mieux se rapprocher de la Chine, dont Kevin Rudd parle parfaitement la langue ? »

 

Stéphane Bussard, "Elisabeth II en disgrâce en Australie", Le Temps, 27 novembre 2007

 

Sur un sujet similaire :   Elisabeth  Go  Home !

Publié dans international

Commenter cet article