POUTINE ET LA RÉDEMPTION SOVIÉTIQUE

Publié le par David L'Epée

Staline.jpg« A partir de l’élection de Vladimir Poutine, en 2000, vient le temps de la "sympathie poutinienne". Celle-ci ne rejette plus en bloc la période soviétique. [...] On exalte tout ce qui, durant la période soviétique, a contribué au renforcement et au prestige de la nation russe : l’industrialisation et la modernisation stalinienne, la conquête de l’espace dans les années 1960, la puissance militaire de l’URSS dans le monde bipolaire de la guerre froide et, plus que tout, la victoire de l’URSS dans la Grande Guerre Patriotique. Dans ce schéma, que devient Lénine ? Il est considéré comme le fondateur de l’Union Soviétique, une grande puissance dont de nombreux Russes ont aujourd’hui la nostalgie. »

 

Nicolas Werth, directeur de recherche au CNRS, "La Leçon d’Histoire de Poutine", L’Histoire n°324, octobre 2007)

 

Sur le même sujet :    Après  la  Déstalinisation,  la  Restalinisation ?

Publié dans Russie

Commenter cet article