"L’HUMANISME MILITAIRE" SELON KOUCHNER

Publié le par David L'Epée

« Cette doctrine [l’humanisme militaire] déguise l’intervention militaire en sauvetage humanitaire, la justifiant par les droits de l’homme universels et dépolitisés, de sorte que ceux qui s’y opposent trahissent la communauté internationale des nations civilisées. C’est la raison pour laquelle, dans le nouvel ordre mondial, nous n’avons plus de guerre, du moins au sens de conflit entre Etats souverains régis par certaines règles (traitement des prisonniers, interdiction de certaines armes, etc.). [...] Il ne s’agit pas de guerres à proprement parler et ces situations nécessitent l’intervention "pacifiste et humanitaire" des puissances occidentales – surtout quand ce sont les Etats-Unis ou d’autres représentants du nouvel ordre mondial qui sont directement attaqués. La question cruciale est donc celle-ci : qui est ce "nous" au nom duquel s’expriment Kouchner et Blair ? Qui en fait partie et qui en est exclu ? Ce "nous" est-il vraiment "le monde", la communauté apolitique des peuples civilisés agissant au nom des droits de l’homme ? »

 

Slavoj Zizek, "Kouchner et l’humanisme militaire", Le Courrier International, 25-30 octobre 2007

Publié dans analyse

Commenter cet article