L’OCCIDENT PORNOGRAPHIQUE

Publié le par David L'Epée

rechauffement-climatique.jpg« La révolution sexuelle dont on nous chante les bienfaits à tort et à travers a finalement détrôné les sentiments au profit des pulsions. On voulait briser un tabou et rendre à la sexualité une place d’honneur ? On l’a traînée au dernier rang, juste après le brossage des dents. On voulait l’égalité des sexes ? Le prédateur est plus prédateur que jamais, et la proie plus proie que jamais. [...] Le sexe n’est-il pas qu’une petite gâterie à s’offrir entre la bière et la pizza ? Les médias répondent plutôt deux fois oui, et avec tous les partenaires. Ils n’en finissent pas de célébrer le maquillage blafard et les jupettes courtes pour des gamines de 10 à 13 ans. Le scandale n’existe plus, les mœurs ont explosé en plein vol. Une salle de concert débordant de trentenaires bavant devant Alizée, 16 ans ? Normal. Dans son clip, la jeune chanteuse dansait lascivement contre des hommes de deux fois son âge, se demandant pourquoi "tout le monde veut sauter sur moi". Circulez, il n’y a rien à voir, nous disent les ayatollahs de la nouvelle vague. Ne soyez pas réactionnaires, voyons ! [...] Les tendances ? Paris Hilton, ou les New Yorkaises de Sex and the City qui énumèrent en riant le nombre d’avortements subis depuis leurs 15 ans. [...] Le pire, c’est que les ayatollahs bien-pensants s’étonnent devant le nombre de crimes sexuels qui s’abattent sur notre époque... »

 

Titus Pulo, "La Dictature du Sexe Enfante ses Monstres", Agoravox, 26 octobre 2007-10-28

 

Pour lire l’article en entier

Publié dans polémiques

Commenter cet article