RENFORCEMENT DU SOCIALISME AU VENEZUELA

Publié le par David L'Epée

viva-Chavez.JPG« La réforme constitutionnelle approuvée hier par l'Assemblée nationale aux cris, lancés par les députés de la majorité, de "No Volverán" ["ils ne reviendront pas", en référence à l'ancienne classe dirigeante], vient de consacrer le socialisme au Venezuela. En vertu des articles amendés, tout devient socialiste : l'Etat, la démocratie, mais aussi les médias de participation citoyenne. [...]Les parlementaires pro-Chávez défendent l'article au motif que la tentative de coup d'Etat de 2002 a montré la nécessité d'un "renforcement" des mesures de protection de l'Etat. Chávez et ses alliés accusent les médias privés d'avoir soutenu ce putsch manqué. [...]

 

La réforme adoptée hier institutionnalise par ailleurs le concept de "géométrie du pouvoir" (quatrième moteur de la révolution socialiste), en vertu duquel sont créées de nouvelles divisions politiques, comme la cité fédérale, la municipalité fédérale, les provinces fédérales, les régions maritimes et les districts fonctionnels. Les villes reposeront sur des communes, définies comme des "cellules géohumaines du territoire", elles-mêmes formées de "communautés", considérées comme le "noyau spatial fondamental et indivisible de l'Etat socialiste vénézuélien, au niveau duquel les citoyens et citoyennes de base auront le pouvoir de construire leur propre géographie et leur propre histoire." La nouvelle Loi fondamentale du Venezuela consacre et garantit par ailleurs plusieurs formes de propriété, dont la propriété privée, mais les observateurs ont souligné que celle-ci est la dernière à être définie dans l'article correspondant, après les propriétés publique, sociale et collective. Enfin, la réforme institutionnalise les missions sociales, les programmes de promotion de l'éducation, de la santé et de l'alimentation, qui fonctionnaient jusque-là parallèlement à l'Etat : ils font désormais partie intégrante de la structure de l'administration publique. »

 

Gerardo Reyes, El Nuevo Herald, octobre 2007

Publié dans Amériques

Commenter cet article