LE LAVAGE DE CERVEAUX EN LIBERTÉ

Publié le par David L'Epée

Chomsky01.jpg« Dans les pays totalitaires, l’Etat décide de la ligne à suivre et chacun doit ensuite s’y conformer. Les sociétés démocratiques opèrent autrement. La "ligne" n’est jamais énoncée comme telle, elle est sous-entendue. On procède, en quelque sorte, au "lavage de cerveaux en liberté". Et même les débats passionnés dans les grands médias se situent dans le cadre des paramètres implicites consentis, lesquels tiennent en lisière nombre de points de vue contraires. Le système de contrôle des sociétés démocratiques est fort efficace : il instille la ligne directrice comme l’air qu’on respire. »

 

Noam Chomsky, Le Monde Diplomatique, août 2007

Publié dans analyse

Commenter cet article