CONFESSIONS D’UN ROCKER

Publié le par David L'Epée

Wyatt.jpg« Je ne crois plus dans le rock’n roll. A l’origine, il portait en lui une idée de liberté. Mais aujourd’hui, on l’utilise pour torturer des prisonniers à Guantanamo. C’est assez flexible comme définition de la liberté... [...]

 

On assiste à une forme de renaissance politique de l’Amérique latine, liée à un espoir d’autonomie et de démocratie. Au Chili, la présidence Michèle Bachelet a connu la torture sous la dictature de Pinochet. En Bolivie, Evo Morales est le premier président d’origine amérindienne. Et même si Cuba vit dans une forme d’état de siège depuis la Révolution, il est l’exemple d’un pays qui parvient à survivre en totale autonomie ou presque, ce qui donne une inspiration à d’autres pays d’Amérique latine. [...] Je pense que les idées socialistes peuvent survivre au monde communiste. L’idée que chacun puisse participer de manière égale à la richesse de la planète reste définitivement la meilleure idée du monde. »

 

Robert Wyatt, L’Hebdo, 25 octobre 2007

Publié dans Amériques

Commenter cet article