LA COLONISATION AMERICAINE SE HEURTE A LA CHINE

Publié le par David L'Epée

Communiqué intéressant qui montre quelle importance le commerce américain accorde à certains marchés étrangers et pourquoi la pénétration de leurs produits sur les marchés en question (avec tout ce que cela implique d’idéologique dans la diffusion d’une culture et d’un mode de pensée déterminés) est, à leurs yeux, indiscutable. Malheureusement pour eux, tout le monde ne semble pas être d’accord...

kekou-kelou.JPG
« Jeudi, Washington a demandé à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) la constitution d'un panel d'experts pour arbitrer le différend portant sur les obstacles mis par Pékin à l'importation de produits culturels américains. [...] "Les Etats-Unis et la Chine ont essayé, dans le cadre de consultations formelles, ces derniers mois, de résoudre les inquiétudes américaines au sujet des barrières à l'importation et la diffusion que les films, la musique et les publications américaines rencontrent en Chine", a expliqué Sean Spicer, porte-parole du Représentant américain au Commerce (USTR). "Malheureusement, ces discussions n'ont pas permis d'apaiser nos inquiétudes, donc nous passons à l'étape suivante, en demandant à l'OMC de mettre sur en place un panel", a-t-il ajouté, cité dans un communiqué.

Cette nouvelle demande américaine, qui doit être examinée par l'OMC le 22 octobre, vise les lois et règlements qui interdisent aux entreprises américaines d'importer des livres, des journaux, des films, de la musiques et des vidéos en Chine, et en limitent la distribution. Selon Washington, les restrictions empêchent les producteurs et distributeurs américains de commercialiser leurs produits sur le marché chinois. »

AFP, 12 octobre 2007

Pour ceux que les rapports Chine-Occident intéressent, je signale la parution cette semaine de mon article "L’Exotisme au Coeur de la Mondialisation" dans Le Cafignon, journal des étudiants de l’Université de Neuchâtel. Cet article est également consultable en ligne ici (1e partie) et ici (2e partie).

Publié dans international

Commenter cet article