UN OURAGAN ANNONCÉ

Publié le par David L'Epée

Enfin une analyse lucide sur la responsabilité de l’ensemble des partis dans les résultats électoraux de ce dimanche :

 

« Et, pendant ce temps, la gauche, angélique, en appelle à la vigilance antiraciste, sans prendre au sérieux les situations où les gens sont tentés de devenir racistes. Je suis sûr que si tous les partis avaient réfléchi ensemble cette situation avec l’intention réelle et manifeste d’agir pour aider les gens qui s’en sentent victimes, l’UDC ne serait pas la gagnante qu’elle est aujourd’hui. L’UDC capitalise un maximum sur des problèmes laissés en deshérence par les autres partis. L’autre grand regret que j’ai est le vide qu’on a laissé toutes ces dernières années sur les raisons de l’attachement aux valeurs nationales. Le patriotisme a été abandonné à l’UDC. [...] Dans les couches populaires, il existe un véritable sentiment d’adhésion au pays, une sympathie naturelle. Mais si vous dites pendant des dizaines d’années que cela ne vaut rien, vous aurez la revanche des gens qui voteront UDC. »

 

Ueli Windish, sociologue genevois, Le Temps, 22 octobre 2007

Publié dans Suisse

Commenter cet article