CE "GAUCHISTE" QUI N’AIMAIT PAS LE PEUPLE...

Publié le par David L'Epée

La lecture de telles inepties se passe de commentaires...


« Je suis un cosmopolite résolu. J'aime le métissage et je déteste le nationalisme. Je ne vibre pas à la Marseillaise. J'espère que le cadre national sera un jour dépassé. Et l'un des principaux mérites de l'Europe, à mes yeux, est de fonctionner comme une machine à refroidir cette passion nationale. »

 

Bernard-Henri Lévy, Le Nouvel Observateur, 4 octobre 2007

 
BHL.jpg

« Je n'aime pas la façon qu'a cette gauche de se dire souverainiste pour ne pas dire anti-européenne. Je n'aime pas sa façon de crier, à tout bout de champ République ! République ! comme si qui que ce soit songeait à la lui prendre, sa République. Je n'aime pas ce prurit jacobin qui est en train de la reprendre alors que le jacobinisme lui est ce que le maurrassisme est à la droite. [...] Et quant à cette obstination, enfin, à ne pas abandonner à la droite le terrain national, quant à cette envie qu'ils ont tous, soudain, d'entonner la Marseillaise, quant à cette manie de bien nous agiter le drapeau sous le nez pour, soi-disant, doubler Sarkozy sur sa droite, j'ai dit, déjà, ce que j'en pensais et que ce fut, avec Ségolène Royal, l'un de mes désaccords de fond. Je n'aime pas cette gauche qui double à droite, voilà la vérité. Je n'aime pas cette gauche qui, histoire d'être bien certaine d'avoir goûté de toutes les infamies, court à perdre haleine derrière celles dont le camp adverse s'était fait une spécialité. »

 

Bernard-Henri Lévy, "Ce Grand Cadavre à la Renverse", Grasset, 2007

 

 

Critiques de plusieurs intellectuels sur le dernier livre de BHL

Publié dans polémiques

Commenter cet article