HISTOIRE SUISSE

Publié le par David L'Epée

chevalier02.JPG

« Si nous sommes si nuls en histoire suisse, c’est le résultat de 1968 ! Une révolution qui, du moins dans le domaine de l’enseignement, a limé l’apprentissage de l’histoire. Conséquence, les connaissances de base manquent. On a pour ainsi dire perdu une, voire deux générations. Aujourd’hui plus qu’hier, un besoin de connaître son passé se fait sentir dans la population. »

 

Georges Andrey, historien, L’Hebdo, 4 octobre 2007

Publié dans Suisse

Commenter cet article