PETIT POUCET ALCOOLIQUE

Publié le par David L'Epée

Ebel.jpg

NEUCHÂTEL – « J’observe, en tant qu’enseignante, que de plus en plus de jeunes s’adonnent à l’alcool. Or, la banalisation des soûleries graves est extrêmement préoccupante. L’une des raisons de ce comportement est l’accès rendu pratiquement libre par les magasins restant ouverts tard dans la nuit. [...] L’autre jour, j’ai dénombré 43 bouteilles vides de whisky et d’alcool fort sur le chemin entre la gare de Neuchâtel et le lycée Denis-de-Rougemont [NDLR : environ cinq minutes à pieds...] »

 

Marianne Ebel, députée SolidaritéS au Grand Conseil neuchâtelois, L’Express, 16 octobre 2007

 

Sur le même sujet :   Crise  de  Société

Publié dans nos enfants

Commenter cet article