QUELQUES RÉFLEXIONS A PROPOS DE L’ENSEIGNEMENT

Publié le par David L'Epée

Doisneau.jpg[Yralim, Agoravox]

« Je ne suis pas enseignant. Si je l’affirme d’emblée c’est pour couper court à toute accusation de parti pris. Je ne le suis pas, mais je connais bien le milieu enseignant et je connais bien les enfants. C’est pourquoi j’ai envie de dire que les enseignants rament à contre-courant d’une société qui ne les aide pas. Que le monde du zapping ne prépare pas les jeunes à entendre un enseignement qui veut faire appel à leur attention et à leur réflexion. Que le mal est grave et profond, et que ce ne sont pas des paroles de gribouille, moins de profs et moins d’heures de travail en classe qui y porteront remède. Il est de bon ton par les temps qui courent de taper sur l’école, sur ses mauvais résultats sur son incapacité supposée ou étalée à enseigner, à permettre aux enfants d’acquérir les bases du savoir et surtout à les adapter aux exigences du monde actuel et en premier lieu de l’entreprise.

 

La société médiatique a entrepris un travail de sape contre tout ce qui peut nuire à son projet, sous forme d’une dévalorisation systématique de tous ceux qui osent porter une parole autre que « Vas manger chez MacDo » ou « bois ton Coca et tais-toi ». Ce sont tous les vecteurs traditionnels de la parole, les plus formateurs qui sont ainsi évacués de l’éducation des jeunes. »

 

Lire la suite...

Publié dans nos enfants

Commenter cet article