NE NOUS TROMPONS PAS D’ENNEMI

Publié le par David L'Epée

capitalism-tm.jpg
« 
C’est que Jean Dupond dans son HLM, il subit l’islam au quotidien : l’islam lui pique sa bagnole, l’islam viole ses filles, lui choure son portable, le regarde de travers, deale de la drogue, braille de la musique de merde avec une casquette ! Tout comme c’est marqué dans le Coran ! Mais trêve de plaisanterie nous touchons là à la grande faiblesse de la « pensée » identitaire. Arrêtons nous un instant sur la France, puisqu’il s’agit d’elle. La France de ces soixante dernières années. Elle a invraisemblablement changé au plan identitaire. Plus qu’en mille ans peut-être. Au plan vestimentaire, au plan alimentaire, musical, quoi de commun entre la culture populaire de la libération et celle d’ajourd’hui ? Au plan des mœurs ? La famille, le patriarcat, que sont-ils devenus ? Ces dizaines de milliers de types qui défilent à poil en se disant fiers de s’enculer, d’où sortent-ils ? Les église vides et les curés en jeans, ça vient d’où ? Le fast food ? La défonce, le LSD, la coke ? Ces sous-prolétaires habillés en Nike qui violentent en bande, quels sont leurs modèles ? L’école dirigée par les élèves ? L’idéologie du désir ? La consommation à outrance, la télé décérébrante, les reality-shows ? La repentance ? La pornographie ? D’où nous vient cet océan de merde, dans lequel nous surnageons péniblement ? Et Jean Dupond dans tout ça ?


Ne pourrait-on admettre une bonne fois pour toute que les gigantesques mutations de l’identité de la France, des Français, ont pour principale origine et de très loin, le capitalisme international et les Etats-Unis ? Que la France a bien davantage été transformée par la culture US que par l’islam ? Ou même l’immigration, qui en est d’ailleurs aussi une conséquence ? »

 

Marc Georges, Egalité et Réconciliation, octobre 2007

Publié dans analyse

Commenter cet article