« EGALITE ET RECONCILIATION » : LA GAUCHE NATIONALISTE FRANÇAISE

Publié le par David L'Epée

E-R-copie-1.jpg

FRANCE – « "Gaucho-lepénistes" : le terme a été inventé par Pascal Perrineau, directeur du Cevipof, le centre de recherche de Sciences-Po, à l’occasion de l’élection présidentielle de 1995, où Le Pen (comme en 2002 ou en 2007) est arrivé en tête du vote ouvrier – jadis principal réservoir de voix du Parti communiste. Militant en faveur d’une "union sacrée, comme autrefois les cercles Proudhon ou le Conseil national de la Résistance, qui rassemblerait les patriotes des deux rives", certains des amis de Soral ne font pas mystère de leur admiration pour Hugo Chavez – "une sorte de De Gaulle vénézuelien" dit l’un d’eux. "Le Pen lui-même, confie un proche de Soral, avait failli, il y a quelques années, rencontrer Fidel Castro à Cuba, mais certains droitiers du FN avaient fait capoter le rendez-vous". "La véritable France unie, c’est nous, dit Marc Georges, bras droit de Soral, ancien adhérent du Parti Socialiste et du Front National. Du musulman au royaliste maurrassien en passant par le trotskiste en rupture de ban... Egalité et Réconciliation est un peu à la France ce que le FLNC est à la Corse : un mouvement indépendantiste ! " »

 

Lire la suite...

 

Voir le site d’Egalité et Réconciliation

Publié dans Europe

Commenter cet article