DE LA DÉMOCRATIE À LA PLOUTOCRATIE (II)

Publié le par David L'Epée

Ruth-L--thi.jpg

« Le jeu démocratique est faussé. L’argent prend trop d’importance dans ces élections par rapport aux thèmes et aux positions des partis. C’est néfaste. [...] Les annonces et affiches ne permettent que de passer des messages simplistes et ce matraquage sature la population. Cela a pour conséquence que les citoyens s’intéressent beaucoup moins aux vrais débats d’idées. [...] Il est évident que les gros donateurs [qui financent les campagnes des grands partis] attendent quelque chose en retour, comme par exemple la défense de certaines idées ou de leurs intérêts. La transparence permettrait aux électeurs d’en être conscients. Il faut donc les deux : la transparence et la limitation des dépenses. »

 

Ruth Lüthi, ancienne Conseillère d’Etat socialiste fribourgeoise, Le Temps, 1er octobre 2007

 

 

Sur le même sujet :

-          De  la  Démocratie  à  la  Ploutocratie  (I)

Publié dans Suisse

Commenter cet article