POUR QUE LA TELE NE DEVIENNE PAS UNE POUBELLE

Publié le par David L'Epée

CHINE – « Aucune chaîne ne peut diffuser de publicité ou de programme impliquant les drogues, les compléments santé liés à l'activité sexuelle, les sex toys ou les publicités grossières promouvant la chirurgie mammaire ou les sous-vêtements féminins. Les réclames qui utilisaient un comportement ou un langage connotés sexuellement ou mettaient en scène des femmes habillées de façon provocante étaient dommageables pour la société. [...] Non seulement les annonces suggestives et les mauvaises publicités fourvoient les consommateurs et nuisent à la santé publique, mais elles sont aussi socialement et moralement corruptrices et discréditent l'industrie de la TV et de la Radio. »

Nouvelle circulaire gouvernementale chinoise, citée dans Aujourd’hui la Chine, 26 septembre

Publié dans Asie

Commenter cet article