NOUVELLE MISE EN GARDE DE L’IRAN

Publié le par David L'Epée

« La présence des forces illégitimes américaines dans la région est la cause de tous les différends et de toutes les menaces, et leur départ est dans leur intérêt, dans celui des peuples de la région. Ceux qui pensent qu'avec des instruments désuets comme la guerre psychologique et les sanctions économiques, ils peuvent arrêter la marche de l'Iran vers le progrès, se trompent lourdement. »

Mahmoud Ahmadinejad, 22 septembre 2007

ahmadinejad.jpg

Le président iranien est actuellement en visite aux Etats-Unis, créant une fois de plus la surprise par sa présence, et montrant que contrairement à ses adversaires, il ne refuse jamais le dialogue et recherche sans cesse un débat d’égal à égal, peu soucieux de rendre aux Etasuniens tous les préjugés développés par eux à son encontre. Invité, avec moult précautions et après bien des polémiques, à l’Université de Columbia, il a pu y prononcer quelques mots, après avoir patiemment subi les remontrances moralisatrices des intellectuels yankees ; il a notamment réaffirmé que les revendications nucléaires de l’Iran n’étaient pas liées à la fabrication de bombes. 

L’Université de Columbia était pendant ce temps carrément prise d’assaut par les étudiants du coin, excités par les gesticulations d’agitateurs sionistes très bien organisés et habitués de ce genre de manifestations, le tout bien sûr avec la bénédiction du gouvernement. Tzipi Livini, ministre israélienne des Affaires étrangères, s’est rendue jusque devant le siège de l’ONU à New York pour lancer une diatribe belliqueuse :

« Honte à Columbia ! Plus qu’une honte, c’est une infamie ! Les Etats-Unis sont en guerre, et dans ces conditions-là, on n’ouvre pas la porte à son ennemi. L’Iran ne menace pas seulement Israël mais aussi le monde entier. Le monde doit se réveiller avant qu’il ne soit trop tard. Pourquoi hésite-t-il ? Où sont ses valeurs ? »

Il y a vraiment des gens pour qui il n’existe pas d’autres remèdes que la guerre, c’en est consternant ! Il est à craindre que toutes les démarches pacifistes de Mahmoud Ahamdinejad soient sans effet dans une opinion publique asphyxiée par une propagande haineuse savamment entretenue par les valets d’Israël, allié objectif des Etats-Unis dans tous les combats néo-coloniaux du monde. Puisse cette opinion américaine se réveiller et renvoyer les sempiternels allumeurs de guerre à leurs soldats de plomb ! Quant à l’opinion européenne, on ne nous fera pas croire, comme nous l’assène Tzipi Livini, que les intérêts d’Israël sont les intérêts du monde, ce « monde qui doit se réveiller » mais dont les seules « valeurs » semblent être, si on l’en croit, celles de l’impérialiste américano-sioniste. Nos valeurs ne sont pas celles-là, non intérêts géostratégiques non plus.

Publié dans international

Commenter cet article