HUGO CHAVEZ : UN MODÈLE DE RÉSISTANCE POUR LES PEUPLES LIBRES

Publié le par David L'Epée

chavez.jpg


Deux articles fort intéressants du site VoxNR sur le grand travail de construction géopolitique entrepris en Amérique latine par Hugo Chavez pour consolider les souverainetés nationales et résister aux ingérences étasuniennes.

 

L’Internationale  Bolivarienne  en  Amérique  du Sud

Un large éventail de groupes sociaux sud-américains brandissent le drapeau bolivarien du président Hugo Chavez. Ils n’ont pas tous la même approche et la plupart affirment ne pas recevoir d’appui financier de Caracas, mais tous disent chercher l’unité face au grand ennemi : Washington. La « révolution bolivarienne » impulsée par Chavez, sous l’étendard du Libertador Simon Bolivar, est considérée par beaucoup comme la voie à suivre qu’il reste à la gauche latino-américaine après la chute de l’Union soviétique en 1991.

Lire la suite

 

Hugo  Chavez  Crucifié

Près d’un demi-siècle de Guerre froide aura habitué hommes, penseurs et commentateurs politiques à une sorte de pensée binaire et manichéenne : il y a "nous" et il y a "eux". Les "gentils" et les "méchants". Le "bien" et le "mal". Le communisme a chuté ; mais cette pensée-là demeure bien vivace. Les USA, que ce soit dans leurs prisons de Guantanamo ou d'ailleurs, détiennent des milliers d'orages, kidnappés et jamais jugés, au mépris des plus élémentaires règles du droit international. Hugo Chavez, lui, ne détient pas le moindre otage et ne menace personne. Son seul crime ? Estimer, lui, le demi-Indien, déjà colonisé jadis par l'Espagne, que son pays n'a pas vocation à être le paillasson des Gringos. Voilà donc pourquoi certains voudraient le renverser en attendant de l'assassiner. Nous sommes tous des bolivariens. De "gentils" bolivariens.

Lire la suite

Publié dans Amériques

Commenter cet article