LES CAMPS SONT MARQUÉS

Publié le par David L'Epée

Pour changer de Davos, le World Economic Forum (WEF) se tenait en ce mois de septembre à Dalian, en Chine. Cette fois, il n’était pas besoin d’altermondialistes chahuteurs pour rappeler leurs quatre vérités aux Etats-Unis – les Chinois s’en sont chargés.

 

Tristan de Bourbon, journaliste au Temps, écrit, le 10 septembre, un article intitulé « Climat suspicieux au Forum de Dalian » qui explique :

 

« Rarement l’antagonisme commercial et politique sino-américain ne se sera exprimé d’une manière aussi marquée. Entre l’éditorialiste du New York Times Thomas Friedman indiquant à la Chine « la nécessité de prendre ses responsabilités sur la scène sans quoi elle finira par le payer à un moment à un autre » et Li Ruguo, le président de la banque de financement à l’exportation Eximbank, rappelant « les conséquences désastreuses des actions américaines en Irak, un petit pays que les Etats-Unis n’ont jamais réussi à conquérir ni à stabiliser », les attaques se sont avérées franches. Le tout dans une ambiance électrique : toute déclaration chinoise exposant la faiblesse des Etats-Unis était applaudie par des centaines de spectateurs. »

Publié dans international

Commenter cet article